balias

Un blog des créations de Balias en exclusivité, présentant les oeuvres en acrylique, huile, art numérique, dessins esquisses et gouaches

14 décembre 2009

5 questions à Balias par Atelier 75

1. Qui se cache derrière le doux nom de Balias?

Dans la mythologie un mariage était célébré entre deux immortels, Thetis et Pélée, leur mariage fut célébré sur le mont Pélion.Les dieux de l'Olympe y assistaient, assis sur douze trônes.Héra en personne portait la torche nuptiale et Zeus avait enfin renoncé à séduire Thetis.Les Parques et les Muses chantèrent; Ganymède versa le nectar et les cinquante Néréides exécutèrent une danse en spiralesur le sable blanc. Une foule de centaures assistaient à la cérémonie; ils portaient des colliers d'herbe, brandissaient des branchesde sapin et prédisaient chance et bonheur. Chiron donna à Pélée une lance; Athéna en avait poli le manche, qui avait été taillédans un frêne des hauteurs du mont Pélion et c'est Héphaïstos qui en avait forgé le fer. Le cadeau de tous les dieux réunis était une magnifique armure en or, à la quelle Poseidon ajouta les deux chevaux immortels Balias et Xanthos, nés du vent d'Ouest etde Podargé, la Harpye.... Mon nom n'est pas un 'pseudonyme'... ce n'est pas moi qui l'a choisit... l'origine vous en est contée!

 

2. Parlez-nous de l'Atelier Balias.

 

Depuis toujours, je me suis intéressé à ce que la Nature n'est pas... c'est à dire l'Art. Ma principale occupation a toujours été l'Art plastique et, en dehors de moi-même, mon rêve était d'arriver à rassembler les artistes et leurs oeuvres pour une démonstration collective à tous, surtout ceux qui aiment la qualité de la vision et son contraire. En arrivant à Paris en 1967 et après plusieurs agréables aventures artistiques, toutefois je cherchais un grand atelier. J'ai découvert en 1992, une villa gréco-romaine dans le département de l'Orne en France. En m'y installant, c'était le moment de réaliser mon rêve: réunir les artistes et leurs oeuvres... J'ai donc crée une Association, dont les statuts et le siège sont dans cette Villa qui s'appelle 'Château de Serans', en y installant mon atelier. Depuis quinze ans l'association organise des manifestations culturelles et artistiques nationales et internationales. En tant qu'artiste plasticien, c'est à dire, quelqu'un qui utilise son physique pour créer des oeuvres, je ne pouvais pas nommer ce lieu 'Château' ou 'Villa', c'est évident.. que l'ai donc appelé 'Atelier Balias'.

 

3. Comment vous situez-vous dans le vaste monde de l'art contemporain?

 

 

L'Art Contemporain, signifie l'Art de notre temps. Pour moi, si l'art est créatif et non pas un journal d'images, il est toujours contemporain en dehors du temps.... Toutefois l'Art contemporain a trouvé aujourd'hui son confort, sa liberté grâce à la science et la technologie. De ce fait, il n'a plus besoin, comme avant, de copier l'histoire du monde pour montrer au public un journal en images. Je considère que chaque artiste a un devoir!... Passer par la multiplication dans ses oeuvres en utilisant comme modèle la Nature. Le moment qu'il trouve, il est au sommet de sa capacité, commencer progressivement la division pour arriver au départ de la multiplication. Après cet aller-retour, riche par son voyage, il commence à créer son propre 'oeuvre', sans multiplication et/ou division. C'est à ce moment-là que sa signature commence à être 'légitime'. Après cette aventure, si vraiment il a du talent... il est satisfait, lui et les autres, de ses oeuvres. Autrement, il ne sera satisfait que de lui-même, avec la réflexion et l'assurance que les autres n'ont pas encore compris. Ceci est un point de vue personnel.



4. La couleur, très présente dans votre oeuvre, 
a-t-elle toujours été une maîtresse docile sous vos doigts?


La couleur est le seul moyen qui nous permet de voir ce qui existe. Bien sûr à travers nos sens nous recevons les informations qui nous
viennent de l'extérieur...L'ambition de l'Artiste est de créer une image qui n'existe pas en utilisant les couleurs. C'est mon avis et c'est mon cas... Pourquoi? Parce que les couleurs n'ont pas d'existence objective, elles sont comme les chiffres ou les lettres. Nous les utilisons pour dire, faire ou réaliser toutes les situations qui s'accouplent avec leurs oppositions. Tels; Energétique-pathétique, positif-négatif, vie-mort, vrai-faux, noir-blanc, etc... La subjectivité de la couleur nous donne les moyens d'une vision infinie...... Les formes sont parallèles et auto-nomes des couleurs, mais en même temps inséparables d'elles. Chaque artiste-peintre a le choix de colorer une forme ou de formuler une couleur. Mon choix, celui qui est le mien, est de formuler la 'Couleur'. C'est pour cette raison que la 'Couleur' est ma 'maîtresse préférée'.

5. Où pourra-t-on retrouver BALIAS en 2007?


Dans mon atelier, au Château de Serans, appelé 'Atelier Balias', près d'Ecouché, à 8 km d'Argentan, dans l'Orne, Basse-Normandie. La grille du portail est toujours ouverte. Vous pourrez visiter le Parc de sculpture, avec cinquante sculptures monumentales, gratuitement.



Pour me rencontrer , vous téléphoner au 02 33 36 69 42...
ou mieux encore, visitez mon site 'www.baliaspeinture.com. 
Vous y trouverez une partie de mes dernières oeuvres, parmi un peu près 5000 huiles sur toile et
20 000 dessins et gouaches, dont bien sûr une grande partie sont déjà vendue...
Un très bon accueil vous sera réservé.
 







Posté par balias à 19:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire